L’Institut de chimie de la nouvelle Faculté des sciences de Marseille en 1922 : un patrimoine à préserver

Bruno VILA * et Patrice Bret **

* Maître de conférences, LPED, Aix-Marseille Université, IRD, Marseille, France. ** Chercheur honoraire, Centre Alexandre Koyré/EHESS-CNRSMNHN, LabEx HaStec, PSL, et membre émérite du Comité des travaux historiques et scientifiques.

Ce billet correspond au résumé d’un article paru dans le numéro de mai de l’Actualité chimique, le journal de la Société chimique de France. Il traite du patrimoine de l’Institut de Chimie de la Faculté des Sciences de Marseille (site Saint-Charles).

En 1922, dans le contexte de l’Exposition coloniale, la nouvelle Faculté des sciences de Marseille édifiée sur les plans de Victor Blavette accueille le 2e Congrès de chimie industrielle. Fleuron de la Faculté bénéficiant du soutien de la Chambre de commerce, l’Institut de chimie occupe une place particulière par son implication dans l’industrie marseillaise des corps gras extraits des produits coloniaux.

Pavillon de l’amphithéâtre de l’Institut de Chimie.
Au premier plan l’amphithéâtre de chimie avec son architecture de style classique. En arrière-plan le corps du bâtiment de l’institut dont les façades sont ornées de décors de sgraffites. Source: Carte postale Arecole Marque déposée. 11, Q. de Versailles, Nantes. Faculté des Sciences. 42. Amphithéâtre de chimie

Deux ensembles remarquables ont conservé jusqu’à nos jours leur configuration et équipement d’origine. Il s’agit notamment de laboratoires et salles de travaux pratiques et des salles de microcalorimétrie.

Salle de Travaux Pratiques de Chimie générale en 1922.
Équipement d’une salle de Travaux Pratiques montrant les aménagements modernes de l’institut de chimie : grandes paillasses centrales et hotte visible. Source: Carte postale Arecole Marque déposée. 11, Q. de Versailles, Nantes. Faculté des Sciences. 44. Travaux pratiques de chimie générale.

Témoin rare et exemplaire de l’enseignement et de la recherche en chimie au début du XXe siècle en partie inscrit à l’Inventaire général des monuments historiques, l’Institut de chimie est menacé par une imminente rénovation.

Cet article est disponible dans son intégralité à l’adresse suivante :

http://www.lactualitechimique.org/L-Institut-de-chimie-de-la-nouvelle-Faculte-des-sciences-de-Marseille-en-1922-un-patrimoine-a


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.