Archives par mot-clé : Alguier

Trésors de la botanique à la Bibliothèque Universitaire de St Charles par Johann Berti et Pierre Ponsot, 6 mai 2015

Johann Berti, conservateur et administrateur provisoire du service commun de la documentation d’AMU ainsi que Pierre Ponsot, bibliothécaire, nous ont reçu à la Bibliothèque universitaire (BU) de St Charles pour une visite autour des trésors de la botanique.

En effet, la BU possède une riche réserve patrimoniale composée d’une partie des collections d’AMU. Elle est organisée autour de trois principaux thèmes : la botanique, la zoologie et les explorations scientifiques et contient plus de 2 000 documents.

Lors de cette visite, le public a pu découvrir un « Alguier », herbier contenant exclusivement des algues, datant du 19ème siècle. Cet alguier : Algues marines du Finistère, a été publié en 1852 par les frères Crouan, pharmaciens nés à Brest et passionnés de botanique.

Il s’agit d’un document exceptionnel tant par le nombre d’exemplaires publiés (une cinquantaine) que par l’ampleur du travail de collecte, d’identification et de classification (chaque exemplaire contenant des échantillons uniques). En effet, chaque page est composée d’une espèce d’algue séchée et collée (« exsiccata ») avec une étiquette précisant le nom de l’espèce, les auteurs principaux qui l’ont décrite et figurée, le lieu et la date de collecte.

Ce travail a été réalisé sur 15 ans avec pas moins de 20 000 échantillons collectés dans l’objectif de recenser l’ensemble des algues marines du Finistère. Il se décline en trois volumes selon trois grandes familles : Fucoïdées, Floridées, Zoospermées en suivant la classification du Species Algorum de C.-A Agardh (botaniste suédois). Ce sont 404 espèces d’algues qui y figurent sur 406 répertoriées à l’époque.

Ceci est d’autant plus impressionnant que les deux frères tiennent une officine tout en continuant à herboriser. Ils publient pour la première fois dans une revue scientifique en 1833. Deux ans plus tard, ils établissent un tableau de 150 algues (déposé à Brest), ébauche de leur futur travail mais qui sera malheureusement détruit par les bombardements pendant la seconde guerre mondiale. Ainsi, ils identifient, décrivent et nomment une vingtaine d’espèces jusque là inconnues.

Les trois volumes de l’ouvrage présentés sont très impressionnants par leur excellent état de conservation et livrent encore les très belles couleurs de certaines espèces (cf photos ci-dessous).

D’autres ouvrages ont aussi été présentés tel que le Species Algorum (cité plus haut), ou encore la Florule du Finistère, également réalisée par les frères Crouan en 1867. On trouve à la fin de cet ouvrage remarquable 32 planches lithographiées en couleur. Enfin, le public a eu la chance de découvrir le Stirpium historia, ouvrage datant du 17ème siècle (1616) et retraçant l’histoire des plantes. Il s’agit de la seconde édition latine, l’œuvre originale réalisée par le hollandais Dodoens étant parue dans sa langue natale (1554) pour être premièrement traduite en plusieurs langues vernaculaires européennes puis en latin. Cet ouvrage a donc largement été diffusé en Europe et a probablement eu une certaine importance dans les siècles derniers.

La majorité de ces œuvres ont été numérisées afin de les rendre accessibles à la communauté scientifique mais aussi au grand public. Comme le remarque dans un court film Claude Humbert, chercheur à l’Université de Bourgogne, elles présentent un intérêt patrimonial mais aussi scientifique puisqu’elles sont les témoins de l’état de la flore à une certaine époque. Ceci prend d’autant plus de sens dans un contexte actuel global de modifications profondes de la biodiversité (introduction et disparition d’espèces et destruction des habitats) et confère une grande valeur scientifique aux collections.

Pour approfondir, lisez l’article : http://tresoramu.hypotheses.org/category/decouverte-du-patrimoine-amu

 

IMG_5382Johann Berti (à gauche), Pierre Ponsot (à droite) et le public dans la salle de formation de la BU de St Charles.

IMG_5395Pierre Ponsot (à gauche), Johann Berti (au centre) et le public dans la salle de formation de la BU de St Charles.

IMG_5388Echantillon d’une espèce dans Algues marines du Finistère, recueillies et publiées par Crouan frères. 1, Fucoidées. Brest : Crouan frères, 1852, 112pl.

IMG_5391Echantillon d’une espèce dans Algues marines du Finistère, recueillies et publiées par Crouan frères. 2, Floridées. Brest : Crouan frères, 1852, pl. 113 à 322.

IMG_5394Echantillon d’une espèce dans Algues marines du Finistère, recueillies et publiées par Crouan frères. 2, Floridées. Brest : Crouan frères, 1852, pl. 113 à 322.

IMG_5401Echantillon d’une espèce dans Algues marines du Finistère, recueillies et publiées par Crouan frères. 3, Zoospermées. Brest : Crouan frères, 1852, pl. 323 à 404.

IMG_5404Planche représentant la répartition des algues sur un rocher dans Florule du Finistère, Crouan frères, 1867.