Archives par mot-clé : Dons de livres

Ex-dono, ex-libris, et caetera

Livres offerts à la Bibliothèque de Lettres et Sciences humaines à Aix

Attachée à développer des fonds scientifiques utiles aux enseignements et à la recherche, la Bibliothèque n’a jamais consacré de crédits à l’acquisition de livres rares ou précieux. Elle conserve cependant des collections de valeur : celles qui lui ont été données. Elle a  reçu la bibliothèque de la Faculté de théologie (en 1885), qui possédait de nombreux livres anciens. Des professeurs ont également contribué à enrichir les fonds patrimoniaux. Un millier d’ouvrages ayant appartenu au doyen Norbert BONAFOUS (1809-1882), parmi lesquels deux incunables, des ouvrages du 16e  siècle et de nombreuses éditions des 17e et 18e siècles ont été offerts par son fils, Raymond (1856-1922), lui aussi professeur à la Faculté des Lettres. Exceptionnel aussi le don de Maurice MIGNON (1882-1962), successeur de Raymond BONAFOUS sur la chaire de « Langues et littératures de l’Europe méridionale » : éditions des 16e et 17e  siècles, textes en latin et traductions en italien d’auteurs de l’Antiquité.  Avec le don GAO Xingjian, contenant manuscrits et œuvres graphiques originales du prix Nobel de littérature 2000, la Bibliothèque s’est récemment enrichie d’un nouveau fonds prestigieux.

Dans l’intimité des livres, qu’ils aient ou non une valeur patrimoniale, on découvre sur les pages de garde ou sur les pages de titre, des estampilles, des mentions de provenance, des dédicaces autographes –Ernest ZYROMSKI,  Gaston BERGER, Maurice BLONDEL, Bernard GUYON, Georges MOUNIN – qui confèrent aux collections une identité singulière.

Chapitre 7 de l’exposition « 600 ans d’avenir – De mémoire de bibliothèque », organisée par la Bibliothèque de Lettres et Sciences humaines en 2009, à l’occasion de la célébration des 600 ans de l’Université d’Aix-Marseille.

Livres sur les étagères de la réserve de la BU Lettres et Sciences Humaines (Aix). Photo Jean-Pierre Vallorani
Livres sur les étagères de la réserve de la BU Lettres et Sciences Humaines (Aix).
Photo Jean-Pierre Vallorani.